English

Geoflex

Ouverture du service PPP

Ouverture d’un premier niveau de services opérationnels

68% des points dans une pièce de 2 Euros,
partout dans le monde.

Dix-huit mois après la signature des accords exclusifs et mondiaux d’industrialisation et de commercialisation de la technologie PPP-CNES, GÉOFLEX ouvrira le 01/01/2018 un premier niveau de services opérationnels permettant de se positionner partout dans le monde avec un seul récepteur et une précision (2D-95%) pouvant atteindre les 4 cm avec 30 minutes de convergence pour le service PPP-IAR pour « Precise Point Positioning with Integer Ambiguities Resolution » :

La précision ainsi obtenue permet aux utilisateurs de ce service de revenir 68% du temps sur un même point avec une précision n’excédant pas la taille d’une pièce de 2 Euros partout dans le monde, sur terre, sur mer et dans les airs, mois après mois, années après années:

Les corrections d’orbites et d’horloges des satellites des constellations GPS & GLONASS (et plus tard en 2018 BEIDOU et GALILEO) ainsi que les biais de codes et de phases non calibrés (respectivement « Uncalibrated Code Delays » et « Uncalibrated Phase Delays ») correspondant aux biais l’électronique stellites, sont modélisés à partir des observations réalisées sur un réseau mondial d’une centaine de stations GNSS permanentes :

Les observations réalisées sur ce réseau de stations GNSS remontent en temps réel et en simultané vers 2 centres de calculs redondants, l’un situé en Europe, l’autre en Amérique du Nord, afin de calculer l’ensemble des corrections liées aux différentes constellations de satellites, un troisième centre de calcul étant en cours d’installation en Asie.

Les utilisateurs se connectent ensuite à ces centres de calculs par Internet mobile (GPRS/UMTS/LTE ou SATCOM (IRIDIUM, INMARSAT, ORBCOM)) pour récupérer les corrections PPP « satellites dépendantes » :

Recevant les corrections d’orbites et d’horloges ainsi que les UCD et UPD de tous les satellites, le récepteur GNSS de l’utilisateur, à minima bi-fréquences, doit estimer par méthodes statistiques durant une trentaine de minutes la réfraction des signaux lors de leur traversée de l’atmosphère (dans les couches ionosphérique et troposphérique), ainsi que ses propres biais d’horloges pour tous les signaux considérés.

En apportant au mobile de l’utilisateur de « suffisamment bons aprioris » des erreurs atmosphériques produites à partir d’une station GNSS située à proximité (sur une grande ville par exemple) ou sur un réseau régional semi-dense de stations GNSS, le temps de fixation des ambiguïtés entières de phase est réduit à moins de 5 minutes en mode « PPP-RTK ».

L’illustration suivante montre ainsi qu’avec un réseau de 37 stations GNSS permanentes pour un pays comme la France, la modélisation des délais troposphériques affectant le réseau ORPHÉON est similaire à celle obtenue avec 160 stations en utilisant une surface adaptative à 10 paramètres de type OFC (Optimal Fit Coefficient) (© DE OLIVEIRA et al, GPS Solution 2016: Modeling tropospheric wet delays with dense and sparse network configurations for PPP-RTK):

Les différents services ainsi ouverts sont listés ci-dessous, l’ouverture des premiers services de type PPP-RTK arrivant avant la fin de l’année 2018 :

PPP monofréquence
multi-GNSS
RT-PPP-L1
80 cm de précision
30 minutes de convergence
PPP monofréquence
multi-GNSS
+ iono. SBAS
RT-PPP-L1 "Fast and Precise"
50 cm de précision
1 minute de convergence
PPP bifréquence
multi-GNSS
à ambiguïtés flottantes
RT-PPP-L1/L2
10 cm de précision
30 minutes de convergence
PPP bifréquence
multi-GNSS
à ambiguïtés fixées
PPP-IAR
4 cm de précision
30 minutes de convergence
PPP trifréquence
multi-GNSS
à ambiguïtés fixées
PPP-RTK
2-4 cm de précision
5 minutes de convergence

Toutes ces corrections, tant pour les marchés professionnels que grand public, sont fournies dans un format interopérable (RTCM3 SSR messages pour « State Space Representation »), faisant de GÉOFLEX le seul opérateur de services d’augmentation GNSS « agnostique » rendant facile d’accès et d’utilisation les technologies d’augmentation GNSS d’avant-garde aux intégrateurs métiers, des kits de développements logiciels (SDK) et matériels (HDK) pouvant également être fournis pour accompagner la maturation des marchés.

Pour les intégrateurs et les partenaires qui le souhaitent, leur propres macro-développements peuvent être proposés sur une place de marché pour catalyser d'autres développements, et ainsi apporter de la valeur ajoutée :

À travers ces kits incluant la remontée d’informations vers un centre de services évolués (serveurs de logs, de configuration et de microprogrammes), les intégrateurs peuvent rapidement bâtir de nouveaux services tirant parti du positionnement et de l’horodatage précis pour relier les parties « bureau » et « terrain » des entreprises afin de permettre la numérisation du monde réel comme support de l’automatisation des activités :

Ouverture du service dans...

Contactez-nous pour être les premiers ou venez nous voir au CES LAS VEGAS du 08 au 12 janvier

Retour au site Geoflex